Téléphone 02 99 30 80 89
<

Lutte contre les violences sexistes

Lutter contre les violences sexistes, c'est combattre un archaïsme social qui entrave la liberté, l'intégrité, la sécurité des femmes

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus COVID-19, le CIDFF35 sera fermé au public à partir du lundi 16 mars et pour une durée indéterminée.

Voici comment nous contacter, du lundi au vendredi :

accueil téléphonique de 9h à 12h au 06 84 59 78 75 ou par mail de 9h à 17h au cidf35.secretariat@orange.fr en précisant le motif de votre demande dans le domaine juridique : droit de la famille (rupture de couple, violences intra-familiales) ou droit du travail, (rupture de contrat, harcèlement, congé parental uniquement - Les questions "Fonction publique" ne sont pas traitées).

Les entretiens juridiques sont assurés, par téléphone, sur rdv, sur les permanences existantes dans la mesure du possible. Le public recevra des sms envoyés du logiciel (message automatique sans réponse sms) afin d'être tenus au courant en temps et en heure du fonctionnement de leur rdv.

En cas d'urgence violence, faites le 3919 ou la plateforme 02 99 54 44 88 - Informations juridiques Info Sociale en Ligne : 0 800 95 35 45


Merci de votre compréhension, nous mettons tout en ouvre afin de maintenir au mieux les suivis.

Violences au sein du couple, violences intra-familiales et violences au travail, le CIDFF d'Ille-et-Vilaine possède une connaissance approfondie des problématiques des femmes victimes de violences et les accompagnent.

Par ses connaissances des problématiques des femmes victimes de violences sexistes, le CIDFF est sollicité pour :

  • Écouter, repérer, informer, accompagner les femmes victimes de violences sexistes : violences conjugales, viols et agressions sexuelles, harcèlement sexuel, mutilations sexuelles, mariages forcés. Les équipes professionnelles du CIDFF accueillent les femmes victimes et les informent sur leurs droits, identifient leurs difficultés, offrent un accompagnement global dans leurs démarches policières, judiciaires, médicales, sociales et professionnelles.
  • Sensibiliser et former des partenaires travaillant au contact de femmes victimes de violences : police, gendarmerie, travailleurs sociaux, médecins, magistrats...
  • Prévenir : intervention au sein des établissements scolaires, organisation de journées de sensibilisation en direction du grand public et des entreprises.

Sur rendez-vous à Rennes : les lundis après-midis, mardis matins, mercredis matins et vendredis matins, 8 rdv dédiés de 45 mn, par semaine. Rappel du rdv par sms, prévenir de tout désistement par téléphone (02 99 30 80 89).

Sur rendez-vous à Fougères : deux jeudis matins par mois (9h30-12h30, dernier rdv à 11h45), 4 rdv dédiés de 45 mn - Rappel du rdv par sms, prévenir de tout désistement par téléphone (02 99 30 80 89).

Voir également dans la rubrique "Permanences"

- Accompagnement des femmes victimes de violences

- Groupe de parole des mères victimes de violences

Renseignements au 02 99 30 80 89 du lundi au vendredi de 9h à 17h

Actualités

25 novembre : programmation 2019 dans le cadre de la Semaine de la lutte contre les violences conjugales

En 2019, 101 femmes victimes de violence conjugale décédées en France (149 en 2018). Continuons le combat !

Publié le 04/10/2018

Nos partenaires